Terre de l'homme

Terre de l'homme

Qui se souvient de la rentrée du 1er octobre

 

Jusqu'en quelle année la rentrée a-t-elle eu lieu le 1er octobre? | Playbac  Presse Digital: journaux jeunesse Le Petit Quotidien, Mon Quotidien,  L'actu, L'éco et plus !

 

Image L'ACTU Paybac Presse.

 

La Troisième République a promu l'école laïque, gratuite et obligatoire. C'était certainement un progrès mais dans le milieu populaire, combien de propos cinglants sont partis sur ces "garnements" désœuvrés qui jouissaient de trop grandes vacances. Il n'est pas certain du tout que tous les parents aient compris que les vacances jouent un rôle majeur dans l'équilibre des enfants, tout comme la récréation fait rebondir les esprits des écoliers.

 

Ne parlons pas des centres aérés, ils n'existaient pas. Les colonies de vacances et autres n'étaient que des havres de privilégiés.

 

Les enfants de ménages ouvriers avaient beaucoup plus de loisirs que leurs camarades paysans et même passaient pour privilégiés pour ces moments de vacances solaires.

 

Les petits paysans ont donc joué un rôle majeur dans la ruralité. Les enfants, en 1910, avaient un rôle peu différent de celui de leurs aïeux. Ils fanaient, ils glanaient lors des moissons, ils devenaient bergères ou pâtres, quand ils ne l'étaient pas déjà en ne fréquentant pas l'école, ils devaient travailler dans les champs de tabac, ils vendangeaient, ils cueillaient les pommes, ils récoltaient les noix ou les châtaignes, sans que qui que ce soit pense que c'était un sacrilège de voler une part de l'enfance. Les parents, eux, avaient connu pire et trouvaient cela naturel. 

 

 C'est sous la Quatrième République que la ruralité fut devancée par l'urbanité.

 

C'est ce phénomène qui a fait perdre cette notion incontournable du travail des enfants pendant les mois estivaux. 

Les grandes vacances s'étirant du 14 juillet au dernier jour de septembre, ont duré de la veille de la Guerre de 14 à l'orée de la Vème République. Depuis, les ministères successifs n'ont cessé, pour des raisons diverses, de "bricoler" les dates des vacances.

 

Le mois de septembre 1957 fut donc le dernier à s'inscrire en totalité dans les grandes vacances précédant la rentrée scolaire du 1er octobre.  

 

P-B F



16/09/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres