Terre de l'homme

Terre de l'homme

Fayrac. Un pique-nique citoyen et écologiste

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

 

22 10 30 074

 

Non, il n'y avait point de légions vertes pour ce pique-nique qui a su garder une juste mesure de détermination citoyenne et d'amicale convivialité autour du fleuve et de ses émergences témoins de son passé historique.

Photo © Marcel Lacrampette

 

Ce 30 octobre, radieuse journée automnale, avait conservé l'accent estival. Les "amis de la Dordogne" en profitaient pour pique-niquer au-dessus du fleuve sous le château de Fayrac. La Dordogne basse, très basse pour la saison, rappelait que sa vie aquatique est un trésor et qu'elle mérite, comme tous les cours d'eau, l'attention de celles et de ceux qui pensent qu'il faut la laisser s'écouler paisiblement. Tout au long de son cours, on rencontre des barrages, des ponts, magnifiques certes, des prises d'eau et autres ouvrages qui sont là pour témoigner de son rôle majeur.

 

22 10 30 072

 

Kléber Rossillon, un des chantres de cette résistance verte, réaffirme la stratégie de sauvegarde de notre fleuve.

Photo © Marcel Lacrampette

 

Faut-il aller plus loin encore et s'acheminer cahin-caha vers un fleuve domestiqué à 100 % et muselé comme la Bièvre en Essonne ou la Senne du Pentagone bruxellois, c'est un autre concept.

Des citoyens de sensibilités bien différentes ont pris, au cours des dernières années, les chemins des berges, ont tenu tribune, sont allés dans les tribunaux et se sont fait entendre. Ils ont eu probablement l'oreille des experts en écologie puisqu'ils ont  obtenu gain de cause dans les prétoires et, aussi, au Conseil d'État.

 

Cela prouve-t-il qu'ils avaient raison... là, c'est un autre débat. Celles et ceux qui pensent qu'ils avaient et ont tort, se plaisent à camper sur leurs arguments. Dès qu'il y a un croisement difficile sur la R.D. 703, il ne manque pas d'y avoir au moins un photographe pour en saisir l'image.

 

Cette "passe d'armes" entre les pros et les antis risque de jouer les prolongations… jusqu'à ce que le bon sens et le désir de trouver un plan B n'enfouissent une vieille querelle.

 

Pierre Fabre

 



31/10/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres