Terre de l'homme

Terre de l'homme

L'arbre de Noël,  témoin intemporel de l'ouverture de l'hiver.

 

Sapin de Noël — Wikipédia

 

Image Wikipédia

 

Le sapin de Noël est une tradition d'origine païenne, tout comme la fête de Noël adroitement  récupérée par la mouvance chrétienne. Cet arbre de Noêl nous vient depuis le Moyen-Àge des pays germaniques. Il ne s'est fortement imposé dans l'hexagone qu'au cours du XIXème siècle, époque de la reine Victoria et du prince Albert dont les racines, maison de Saxe-Cobourg et Gotha, sont… saxonnes. Il y a 12 siècles, les Saxons ont donné du fil à retordre à leur impitoyable colonisateur ... un certain Karl. S'il est bien certain qu'il ne fut pas l'inventeur de l'école, on ne peut pas dire qu'il péchait  par excès d'humanisme, de  tendresse, de tolérance et de mansuétude. Les Saxons, comme beaucoup de "païens", vénéraient l'arbre.

 

Dans la mythologie des Saxons, existe un arbre-monde que l’on peut rapprocher d’Yggdrasil. Ce pilier du monde qu’est Irminsul était soit un arbre géant, ou peut-être une énorme colonne. À la fois symbole de la résistance du paganisme saxon et lieu de réunion des Païens qui lui apportaient une offrande après chaque victoire, Irminsul fut coupé ou abattu en 772 sur l’ordre du roi des Francs. Charlemagne se moquait des croyances païennes des Saxons selon laquelle Irminsul empêchait le ciel de leur tomber sur la tête.

 

Revenons bien plus près de nous et suivons l'arrivée du sapin de Noël. C'est donc, naturellement de nos provinces d'Alsace et de Lorraine que cette tradition partit à la conquête des provinces latines.

Dans les familles les plus humbles, on hésita longtemps avant d'adopter ce rituel. il ouvrait des dépenses décoratives non indispensables. Celles-ci, certes, fascinaient les enfants mais dans les foyers les plus humbles, sans même parler des indigents, on avait bien d'autres préoccupations.

 

Cet arbre de Noël dans une République, qui cherchait une forme de laïcité, tombait comme un pain béni car, dans cet hymne à l'hiver, il n'y avait aucune référence religieuse mais seulement une ode à la nature et à la forêt.

"Quand, par l'hiver bois et guérets sont dépouillés de leurs attraits…"

 

On pouvait donc chanter "Mon beau sapin" dans les écoles laïques sans froisser qui que ce soit.  

 

Pierre Fabre

 

Description de l'image 248 anschuetz ernst.jpg.

N'oublions pas que cette très belle chanson laïque dans sa version française, bien que conçue par le génie d'un maître de chapelle de l'église Saint-Georges à Leipzig. pour le sapin de Noël, nous vient de Germanie.

 

Nous devons ce fort bel hymne à l'hiver, à Ernst Gebhard Salomon Anschütz (né le  à Suhl et décédé le  à Leipzig). On notera qu'il fut franc-maçon, membre de la loge Apollon depuis 1809.

 

 

Chanson Mon beau sapin

 

O Christmas Tree

O Christmas Tree, O Christmas Tree
How lovely are thy branches!
O Christmas Tree, O Christmas Tree
How lovely are thy branches!
Your boughs so green in summertime,
Stay bravely green in wintertime.
O tannenbaum, O Christmas Tree
How lovely are thy branches!
Let us all remember in our gift giving and merriment
With our family and friends and loved ones
The real and true meaning of Christmas.
The birth of our Lord and Saviour, Jesus Christ.
O tannenbaum, o tannenbaum
How lovely are they branches!
O tannenbaum,…

 

 



13/12/2020
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres