Terre de l'homme

Terre de l'homme

Ce 8 mai, en "Terre de l'homme", le devoir de mémoire fut bien plus qu'un banal fleurissement de mémorial.

SIORAC-en-PÉRIGORD

 

Ce blog, chaque année, revient sur les commémorations qui réunissent les citoyens pour le devoir de mémoire. Cette année, c'est la cérémonie de Siorac-en-Périgord qui a retenu l'attention de ce lien. Siorac n'a, bien entendu, aucune exclusivité d'emprunt de ce chemin du souvenir. Ce rituel honore toutes les villes et les villages qui trouvent, parmi les forces vives, des adeptes de ce devoir. Siorac, depuis toujours, tient à donner à ces moments de recueillement, tout leur sens. 

 

P-B F 

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

IMG_1366

 

 

 

Bernard Flaud, porte-drapeau sioracois, comme il se doit, prit toute sa place dans la cérémonie du 8 mai.

 

Bernard, après 30 années au service de la Garde républicaine, plus 6 ans de réserve, illustrerait, si besoin était, combien on peut être légitimement fier de porter les couleurs de la République lors du devoir de mémoire.

 

 

Photo © Joelle Brault

Un village où la tradition prescrit le respect de ses enfants victimes du devoir.

 

 

IMG_1326

 

Pour la deuxième année consécutive, la situation sanitaire a réduit le dimensionnement des manifestations de passage de mémoire. Il y eut cependant plusieurs dizaines de personnes venues là, pour que la flamme ne s'éteigne pas.

 

 

IMG_1334

 

Le décor du Monument aux morts des grandes tragédies de notre histoire récente, au sein du village et de ses vieilles pierres, appelle au recueillement et au respect.

Dans son allocution, Didier Roques ne manqua pas d'aborder le thème fort inquiétant de la guerre qui, hélas, brise, une fois encore, notre vieille Europe. On peut remarquer que nos couleurs sont, là, bien entourées de la symbolique européenne.

 

Photo © Joelle Brault

 

 

IMG_1336

 

L'allocution de Jean-Paul Chaumel, officier supérieur honoraire mais ardent pacifiste, toujours empreinte du respect dû à nos anciens, a réuni toutes les générations qui figurent dans les matrices de notre mémoire. 

 

 

Photo © Joelle Brault

 

C'est Yannick Carcelès, maire-adjoint,  qui fut désigné par l'exécutif municipal pour la lecture du message ministériel. 

 

Photo © Joelle Brault

IMG_1339

 

 

 

 

Le dépôt de gerbes.

 

IMG_2746

 

 

L'honneur de fleurir, pour le village, a échu à Sabine Vergnolle. Par ce geste symbolique, les jeunes générations furent amenées à pérenniser ce chemin de mémoire.

 

Photo © Pierre-Bernard Fabre

 

Paul-Marie Chaumel, à Siorac, est, un peu, le factotum de la cité. Si les cérémonies, dans ce bourg de confluence, ne comportent pas de fausse note, c'est grâce à la qualité de "l'ingénieur du son" qu'est Paul-Marie. 

 

Photo © Joelle Brault

IMG_1337


10/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres