Terre de l'homme

Terre de l'homme

Et si nous allions au Four à pain de la Combe du Mas. "Les mousquetaires du patrimoine en mission". Volet n° 4.

SIORAC-en-PÉRIGORD

 

 

 

 

Image Jean-Michel Bourdoux

https://www.news.uliege.be/cms/c_9851760/fr/les-grands-mythes-de-la-gastronomie-l-histoire-du-pain

 

Le pain est le symbole de la nourriture et de la vie, du bonheur divin, du bien-être social et individuel – de la naissance à la mort -, souvent représenté par une faucheuse de blé. Son absence et sa pénurie sont toujours synonymes de famine, de détresse et de misère.

 

Le pain dans notre culture est mythique voire sacrementel. Bon nombre de personnes qui n'ont pas ou peu d'affinités avec l'embasement religieux, trouvent et surtout trouvaient qu'il est profanatoire de  jeter le pain à la poubelle. Pour nos aînés qui ont connu le rationnement du pain et l'époque des tickets, on le comprend aisément mais au-delà, il y a par delà les siècles, cet attachement à ce symbole de la nourriture et de la vie.

 

La vieille expression tenace "long comme un jour sans pain" illustre parfaitement le rang qu'il a pris dans notre culture.

Le boulanger, le fournier des occitanistes, a toujours eu bonne presse dans la population.

 

Rares sont les aliments dont l’histoire remonte aussi loin que celle du pain. C’est pourquoi le pain joue un rôle important dans la culture et les coutumes du monde entier.

Nos ancêtres qui, à juste titre, avaient cette abhorration de voir gâcher le pain, ont imaginé "le pain perdu". Ce mets est élaboré à base de pain trempé dans un mélange de lait et d'œufs puis cuit. Dans les  fermes d'antan, le pain n'était jamais jeté. Dans le dernier retranchement, il filait dans la nourriture animale quand il devenait franchement trop dur.

 

On a toujours jugé sévèrement les cahiers de doléances, ces précieux documents rédigés par nos ancêtres quand allait naître notre grande Révolution. S'il est un chapitre qui a eu le mérite de promouvoir une attente et de la concrétiser dans les faits, c'est bien le système des fours banaux.

Le four banal est un four à bois mis à disposition des habitants par le seigneur, comme le pressoir banal ou le moulin banal.

Nous sommes là dans une des plus belles journées de la symbolique de notre histoire. Par les décrets des 4, 6, 7, 8 et 11 août 1789 (nommés par la suite décrets du 4 août - 3 novembre 1789 car entrés en vigueur, seulement, le 3 novembre 1789), l'Assemblée nationale a aboli les privilèges féodaux. Elle déclare " détruire entièrement le régime féodal ".

 

En libérant nos ancêtres de la contrainte des fours banaux, les paysans ont pu élaborer leur pain. Ce fut, pour eux, une belle victoire, une avancée sociale.

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

 

Four à pain  de Barthalem

 

Le four à pain de la Combe du Mas.

Photo © Pierre Fabre

 

IMG_1817

 

Vestiges de la ferme de la Combe du Mas.

Photo © Pierre Fabre

 

Les mas, patrimoines fonciers du sud de la France, historiquement, sont avant tout et surtout des lieudits disséminés un peu partout. Certains ont pris rang de communes, Le Mas d'Agenais, etc. Les mas de nos lointains amis provençaux, s'inspiraient fortement de la culture latine, notre culture, et ne s'écartaient point de la modestie et du rationalisme d'un foyer qui ne gâchait rien. Nous sommes, là, loin des fermes cossues, apparentables à des manoirs, de riches provinces de Bourgogne, Champagne ou de Picardie.

Dans les mas d'antan, le personnage qui conduisait la vie pastorale et paysanne, était le "bayle". Tiens, tiens, curiosité du langage, le personnage qui venait après lui était le "baylet". Les occitanistes l'ont  muté en... domestique.

 

 

 

IMG_1815

 

Ah ces vieilles pierres !

Photo © Pierre Fabre

 

_____________________________________

 

Je vais maintenant m'autoriser une pause dominicale.

D'ici peu, pour vous appeler à la bucolique promenade pédestre, ce blog va vous présenter la carte des chemins et des sites réhabilités par les "mousquetaires des collines sioracoises".



25/04/2021
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres