Terre de l'homme

Terre de l'homme

La vallée aux loups : le poète et les arbres.

IMG_9070

 

                             La maison de Chateaubriand à la vallée-aux-loups

 

 

Il y a quatre ans qu'à mon retour de Terre Sainte, j'achetai près du hameau d'Aulnay, dans le voisinage de Sceaux et de Chatenay, une maison de jardinier, cachée parmi les collines couvertes de bois. Le terrain inégal et sablonneux dépendant de cette maison, n'était qu'un verger sauvage au bout duquel se trouvait une ravine et un taillis de châtaigniers. Cet étroit espace me parut propre à renfermer mes longues espérances ; spatio brevi spem longam reseces. Les arbres que j'y ai plantés prospèrent, ils sont encore si petits que je leur donne de l'ombre quand je me place entre eux et le soleil. Un jour, en me rendant cette ombre, ils protègeront mes vieux ans comme j'ai protégé leur jeunesse. Je les ai choisis autant que je l'ai pu, des divers climats où j'ai erré, ils rappellent mes voyages et nourrissent au fond de mon coeur d'autres illusions...

Je me suis attaché à mes arbres, je leur ai adressé des élégies, des sonnets, des odes. Il n'y a pas un seul d'entre eux que je n'aie soigné de mes propres mains, que je n'aie délivré du ver attaché à sa racine, de la chenille collée à sa feuille ; je les connais tous par leurs noms comme mes enfants ; c'est ma famille, je n'en ai pas d'autre, j'espère mourir au milieu d'elle.

 

Mémoires d'Outre-tombe

Chateaubriand

 

 

Impossible de trouver  plus belle déclaration d'amour aux arbres !

Elle m'a donné envie de découvrir ce lieu et de vous le faire partager si vous le connaissez pas encore.

 

C'est en 1807 que Chateaubriand s'installe à la vallée-aux-loups, non de son plein gré mais à la suite d'un article fustigeant le despotisme de Napoléon, publié dans le Mercure de France. Il y demeurera 10 ans . Il transformera de façon remarquable la maison de jardinier et le parc, y plantant des arbres magnifiques, cyprès chauve de Louisiane, cèdre bleu d'Algérie, cèdres du Liban, marronnier d'Inde, tulipier de Virginie, catalpa de Louisiane..

 

 

 

IMG_9071

 

                                                        Cyprès chauve de Louisiane

 

 

 

IMG_9074

 

                                                                    Ecorce du cyprès

 

 

IMG_9077

 

     Catalpa de Louisiane dont les branches sont étalées au sol sur près de 400 mètres carrés, ont pris racine pour devenir des troncs tentaculaires.

 

 

Et après cette balade chez Chateaubriand, je vous propose de visiter l'arboretum tout proche avec de magnifiques arbres centenaires dont le remarquable cèdre bleu pleureur de l'Atlas de 680 mètres carrés de surface de ramure.

 

 

IMG_9045

                                                  

                                               Le cèdre bleu pleureur de l'Atlas

 

 

IMG_9046

 

                                                                Sous le cèdre pleureur

 

 

Continuons la balade.

 

IMG_9050

 

IMG_9052

 

pont

 

chemin

 

rouge

 

jaune

 

rouge 2

 

jaune 2

 

 

Fin de la balade

 

Catherine Merlhiot 

 

(photos Catherine Merlhiot)

 

______________________

 

 

 

Les billets en préparation.

 

Volet n° 47 de la saga "De belles gens" de Françoise Maraval.

Un passionnant débat sur le "sacré".

C'était "l'Hôtel du commerce", retour sur un pâté de maisons.

C.R. du Téléthon à Sagelat.

Michelet a-t-il eu tort d'écrire "Les palombes ne passeront  plus".

"Le Théâtre de la Nauze" attendu dans le creuset de la Ménaurie.

Le Conseil d'État est-il un cercle qui empêche de tourner en rond.

La périphrase est-elle une pédante figure de style, une saillie d'humour ou une échappatoire.

L'ordre séquentiel risque fort d'être remanié.

 

 



21/11/2022
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres