Terre de l'homme

Terre de l'homme

On tourne à Monpazier

Monpazier 6

 

 

photo contributeur

 

 

Monpazier avait été sélectionné en 2018 pour représenter l’Aquitaine à l’émission «  Le village préféré des Français »

Aujourd’hui, la Bastide accueille le tournage de « Roxane » et se transforme en un vaste studio qui attire les curieux.



Un peu d’histoire : Au XIII ème siècle, le terme Bastide désigne dans le Sud-Ouest de la France, la création de villes-neuves. Deux évènements historiques vont pousser à la création des bastides : au début du XIII ème siècle, la répression contre les hérétiques cathares et à la fin du siècle, les conflits franco-anglais (après le mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec Henri II Plantagenêt). Pour marquer les frontières entre Capétiens et Plantagenêts, chacun des camps entreprit la construction de villes.

La bastide de Monpazier fut fondée, le 7 janvier 1284, au nom du roi Edward Ier d’Angleterre, par son sénéchal Jean de Grailly qui, en 1285, passa un contrat de paréage avec Pierre de Gontaut, seigneur de Biron, qui lui légua la terre.

Au cours de la Guerre de Cent Ans, Monpazier passa et repassa de la domination des Capétiens à celle des Plantagenêts. Ce n'est que sous le règne de Charles V, roi de France de 1366 à 1380, que la bastide devint une possession française.

En tout temps, la bastide fut le théâtre de nombreux conflits, révoltes et épidémies : Guerre de Cent ans, Réforme et Contre-Réforme, révolte des Croquants, peste, typhoïde... Malgré ces vicissitudes, la bastide de Monpazier a conservé son caractère originel et son architecture exceptionnelle. Considérée comme la ville-neuve au tracé orthogonal parfait, Monpazier influença le style des plus grands architectes (Viollet-le-Duc, le Corbusier).

 

 

 

 

La place centrale carrée, munie d'une halle, est l’élément ordonnateur du plan. La place des Cornières  de Monpazier était le lieu d’échange, de commerce, de justice. Le marché s’y tenait le jeudi ainsi que les jours de foires annuelles. Autour de la place, 23 maisons à portiques ouverts, édifiées du XIII ème au XVII ème siècle, forment des avant-boutiques : les cornières, soutenues par de larges piliers de pierres, communiquent avec la place par des arcades. Des baies ouvragées munies de trilobes, colonnettes, chapiteaux ornés, sont toujours visibles, aujourd'hui.

 

 

 

 

Il s’agit de la commune la moins étendue du département ; Monpazier est un secteur sauvegardé qui fait partie de l'association Les Plus Beaux Villages de France et a obtenu le label Ville et Métiers d'Art en 2019, grâce à ses nombreux artisans d'art présents sur le village. (renseignements et photos, office de tourisme)

 

Un lieu de tournage recherché

Le décor naturel de la bastide est connu de toutes les productions au niveau international. La dernière grande production à avoir été tournée à Monpazier, est «  The Last Duel » de Ridley Scott en 2020, avec Adam Driver et Matt Damon . Un tournage sous très haute protection . Interdiction de faire des photos de Ridley Scott et des principaux acteurs sur les lieux de tournage. Nombreux Belvésois avaient participé aux castings, certains avec succès.

 

 

 

Tournage The last Duel photo contributeur



Mais, au hasard des tournages, souvenons-nous de Fanfan la tulipe, D'Artagnan. ...en 2001, Jean Galmot, aventurier en 1990...Corentin ou Les infortunes conjugales. ..en 1988, Les Misérables. ..en 1982, Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine. ..en 1977.  Le Destin exécrable de Guillemette Babin, 1960 ;  Le Capitan, 1962 : Le Chevalier de Pardaillan, 1982 : Le Bourrier 1987 : La Patrie en danger 2022 : Les Enfants des justes, téléfilm de Fabien Onteniente

 

Depuis le mois de février, la bastide se prépare au tournage de Roxane

Produit par Jerico films, ce film est réalisé par Fred Cavayé qui s’est illustré dans diverses comédies, comme « Le Jeu », avec Bérénice Bejo, Vincent Elbaz, Roschdy Zem, Doria Tillier, Stephane De Groodt… Ou, plus récemment, le drame « Adieu Monsieur Hoffmann », avec Daniel Auteuil, Sara Giraudeau et Gilles Lellouche.

Avec « Roxane », le réalisateur renoue avec la comédie. Ses deux têtes d’affiche sont des spécialistes en la matière : Dany Boon et Jérôme Commandeur.

 

 

 

Photo Sud-Ouest

 

L’intrigue se déroule en 1640, avec un avocat qui n’a jamais gagné un procès et dont les clients sont tous morts, écartelés, ébouillantés, empalés, etc. Une cliente le sollicite alors pour défendre une certaine Roxane, 11 ans, accusée d’avoir tué un maréchal de France. L’avocat accepte, avant de découvrir que Roxane est une chèvre. Il décide d’utiliser tous les moyens possibles pour assurer sa défense…

 

La semaine du 6 Mars est la semaine de tournage ; le village qui a retrouvé sa physionomie du moyen âge, attire la foule des curieux et mérite un déplacement.

 

 

Le contributeur

 

 

Monpazier 1

 

 

 

 

Montpazier 2

 

 

 

 

Montpazier 5

 

 

Photos contributeur

 

 

________________________________________________________________________________________________

 

L'article de Jacques Lannaud prévu, initialement, ce jour, sera diffusé demain .

 

 

 

 



07/03/2023
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres