Terre de l'homme

Terre de l'homme

Entre chien et loup, la balade nauzéroise du solstice d'été.

 

Entre chien et loup

 

 

Image Laure Merindol

 

"Entre chien et loup" désigne le soir ou le matin, moment de la journée où il fait trop sombre pour pouvoir différencier un chien d'un loup.

 

Non, il ne s'agira pas, le soir du 21 juin, de découvrir le roman " Noughts & Crosses ", de Malorie Blackman. Outre-manche, il connut dès 2001, un franc succès dans son jeune lectorat. Il s'agit du premier tome de la série constituée de Entre chiens et loups,  suivent La Couleur de la haine, Le Choix d'aimer, Le Retour de l'aube et Entre les lignes. Cette œuvre au Royaume-Uni, est devenue un best-seller et a reçu de nombreux prix. 

 

Le 21 juin, jour du solstice d'été, nous évoluerons dans ce périmètre fongauffiérain pour découvrir ou redécouvrir, au moment où le jour vacille et s'enfonce dans la nuit, cet espace où la Nauze règne en souveraine des lieux et où le passé très ouvert chevauche les millénaires depuis le Néolithique.

 

Nous aurons terminé bien avant le Retour de l'aube et nous abandonnerons la promenade en laissant aux  souverains de la nuit, la préséance du droit de bruissement des ondes et la permissivité aux oiseaux de s'attarder sur les berges de la rivière, voire de rejoindre les excavations des murs pour affirmer leur présence nocturne.

 

 

 

Dans notre hémisphère Nord, le solstice d'été correspond aux journées les plus longues de l'année. Le laps de temps qui sépare lever et coucher du soleil, peut dépasser les 16 heures, contre tout juste 8 heures fin décembre, au moment du solstice d'hiver. Le phénomène découle de l'inclinaison naturelle de la Terre par rapport au plan sur lequel elle tourne autour du Soleil. Sans ce décalage-là, les saisons telles qu'on les connaît sur notre planète, n'existeraient pas ! Dans nos contrées, le solstice d'été sonne donc le début de la saison estivale. A mi-chemin des équinoxes de printemps et d'automne, quand nuit et jour ont exactement la même durée. De quoi en faire une date bien particulière.

 

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

Pont de la République

 

Quand une lueur nocturne attire le regard sur le Pont de la République, ce modeste saut de rivière trouve un sceau féerique. Photo ©,  du 20-08-2019, Pierre-Bernard Fabre.

 

 

 

Rendez-vous ce mardi 21 juin à 21h30, parking du Foyer de Sagelat, route de Domme, à 300 mètres du rond-point de Fongauffier.

 

Ce mardi 21 juin 2022 à 11h13 ouvre l'amplitude de l'été 2022. On dit que c'est le jour du solstice d'été. Cette saison s'achèvera  le vendredi 23 septembre 2022 à 03h03 et ce sera l'heure de l'équinoxe. À Bergerac, le lever du soleil interviendra à 06h11, il se couchera à 21h47, l'amplitude du jour sera donc de 15h35. Notons que la position géographique de nos villages fait que tous les lieux de latitudes différentes ont chacun la leur. Pour Cahors, le lever sera à 6h 13 et le coucher à 21h46. L'écart  de 3 minutes n'est perceptible que par les scientifiques.

 

Pourquoi se retrouver pour une balade nocturne.

 

Cette promenade permettra, sans aucun doute, de se promener dans un village libéré des flux qui constituent son lot diurne. Ce sera une occasion, en premier lieu, de découvrir, avant que la nuit ne tombe, le lieu du grand repos, jardin du souvenir créé  en 1860, où l'on trouve des sépultures de vieilles familles oubliées par l'histoire locale.

La descente vers la Nauze sera l'étape suivante avec quelques explications sur ses fugitives furies qui, en 1812, ont été tragiques. Fongauffier, c'est un site où la préhistoire, la protohistoire et l'histoire ont tissé de longues périodes. C'est dans ce village que la soldatesque de Pépin le Bref tenta d'assassiner Waiffer au pied de la fontaine qui garde son nom en témoignage de ce fait historique.

Une ère plus récente commençant en 1094 avec la fondation de l'abbaye. Elle donna une résonance et une importance à ce bourg. Il faut prendre le temps d'admirer ses venelles et ses "carreyrous", ses andrones et ses vieilles demeures. Elles tiennent à affirmer un passage de mémoire.

Fongauffier, c'est aussi l'arrivée du chemin de fer en 1863, les avancées de la filature et toute une vie de village autour de ses sources et fontaines.

 

Non, vous ne découvrirez pas, au bord de la Nauze, la huitième merveille du monde mais un village qui, aujourd'hui, est fier de son parc qui attire de plus en plus de visiteurs.

 

Les vieilles pierres parlent à ceux qui veulent les entendre.  

 

Contact 05 53 29 07 50 ou  06 52 88 10 74

 

Les inscriptions sont facultatives mais vivement souhaitées pour estimer les besoins en torches.

 

 

__________________________

 

 

Demain : ne manquez surtout pas le billet hebdomadaire du Dr Jacques Lannaud

 

Découverte de lieux héroïques : la liberté.

 



09/06/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 208 autres membres