Terre de l'homme

Terre de l'homme

Faut-il revoir l'anonymat sur "Terre de l'homme".

 

Depuis que l'informatique a pris une place incontournable, l'émergence des réseaux sociaux a bouleversé bien des données, allant jusqu'à ébranler l'opinion publique. Les internautes se créent des pagepersonnelleafin de partager et d'échanger des informations, des photos ou des vidéos avec leur communauté d'amis et leur réseau de connaissances.

 

Le pouvoir des réseaux sociaux est immense ; c'est ce qui, par exemple, fait que les pays, théocraties et dictatures de toutes essences,  où la démocratie est inexistante ou fortement malmenée, coupent l'accès à internet.

Depuis une vingtaine d'années, on assiste à la montée en puissance des blogs. Les blogs, un type de site web, vont de l'échange quasi-confidentiel de personnes travaillant sur un sujet précis, cela peut aller de la vie d'un tout petit cercle de passionnés par un motif, à des milliers d'internautes qui suivent un thème sportif, environnemental ou autre. Le blog est utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles personnels. Les blogs, en général, sont donc des liens informatiques plutôt individuels ; mais, on peut trouver des blogs portés collectivement, pour relayer les médias et permettre à divers collectifs qui ont peu, ou pas de moyens, pour s'exprimer, de faire connaître une petite manifestation locale, cela va d'une balade informelle sur une sente forestière à la constitution d'une association pour la défense d'un lieu patrimonial ou de la sauvegarde d'un point patrimonial fortement menacé, un segment de chemin de douaniers hypothéqué par l'érosion, par exemple...

"Terres de Nauze", aujourd'hui abandonné, fut un blog promouvant la rédaction collective. Aujourd'hui, "Terre de l'homme" tient à consolider cette forme de pluralité conviviale et plurielle. 

 

Si la presse, avec des organes de sensibilités différentes, au cours des siècles précédents, a eu à ferrailler pour gagner sa liberté de publication et de diffusion, les blogs de notre siècle, eux, dans les pays démocratiques, n'ont pratiquement pas de problèmes pour émerger, s'affirmer… ou se détruire.

Un blog, ce n'est pas la Pravda. Il n'a que l'autorité que son lectorat veut bien lui donner. S'il est médiocre ou inintéressant il disparaît de lui-même. Les atouts maîtres de leur pérennité sont leur crédibilité,  leur objectivité et leur sincérité. Si par la "finesse" destructrice, surgit une controverse polémiste et malsaine, tout s'écroule. L'image séculaire "ils en ont parlé" de l'affaire Dreyfus est là pour nous rappeler les limites de compréhension et de préhension de sensibilités différentes.

 

 

Les commentaires sur mon blog : comment je les gère ? #CoulissesDuBlog n° 9  - Trucs de Blogueuse

 

Image Truc de blogueuses.com

 

 

Revenons à nos mouton...s.

Le blog souffre dans son volet commentaire(s). Un commentaire est  un exercice durant lequel vous devrez comprendre un texte puis restituer cette compréhension sous la forme d'un retour sur le billet. On s'expose au hors sujet si l'on s'éloigne du thème. Le commentaire d'une parfaite concision qui dit bien ce qu'il veut dire, parfois avec une figure de style, "Les vignerons ont mis de l'eau dans leur vin" après un conflit sévère, peut être parfait... ou sujet à polémique. La longue dissertation, aussi cohérente et  brillante qu'elle soit, prend le risque de ne pas être lue.

 

Sincères condoléances pour s'associer à un deuil, peut être un acte empreint de sincérité ou un très banal truisme. Un "quel brillant bretteur" pour saluer la disparition d'un défenseur du patrimoine, peut apporter une touche d'admiration ou et de regret.

 

Anonymat sur Internet : les internautes de 20 Minutes très divisés : « Il  faut protéger le droit à ne pas s'exposer »

 

Image 20minutes.fr

 

 

Et l'anonymat  dans tout cela.

Deux écoles s'affrontent.  La première soutient la liberté de l'anonymat. Elle soustrait son rédacteur à sa responsabilité… si responsabilité, il y a. Si l'anonyme écrit, après un mariage, "la double haie des joueuses et joueurs de rugby était superbe, pour saluer l'hyménée sportif de leurs compagnons d'équipée", il ne prend pas beaucoup de risques de polémique. A contrario, il n'en sera pas de même si l'anonyme soutient que les gendarmes ont été bien sévères, après une soirée juvénile fortement arrosée qui a dégénéré. La seconde est que l'anonymat est une solution gratuite de facilité.

 

Le président de la République, alors en campagne, avait ouvert le débat sur l'anonymat sur internet

https://www.bfmtv.com/tech/presidentielle-emmanuel-macron-souhaite-t-il-vraiment-mettre-fin-a-l-anonymat-en-ligne_AN-202204140350.html

 

La solution ou les solutions.

Les commentaires demeurent souhaités pour enrichir un article. Pour éviter les polémiques stériles, il faut ou il faudrait les "modérer". Modérer en informatique ne veut pas dire adoucir mais soustraire.

Un commentaire affligeant, désobligeant, incohérent par sa partialité cassante, ou totalement hors propos, menace la vie du blog,

 

Et les pseudonymes.

Un pseudonyme peut être charmant, évocateur ou autocritique. Un rédacteur d'un journal agricole, au siècle dernier, pour se dégager de son patronyme, avait choisi chrysalide. Pensons qu'il  ne se voyait pas en chenille mais qu'il voulait, plutôt, par une figure de style, prendre son essor. 

Le pseudonyme peut être une forme de chape protectrice. Il est sans doute bon d'en user mais certainement pas d'en abuser.

 

Définition | Avatar | Futura Tech

 

L'avatar, solution de celles et de ceux qui s'opposent absolument à la publication de leur image, peut être drôle ou imagé.

Image Futura-sciences.com 

 

Le profil idéal.

Il est bon pour le lectorat que le rédacteur ou la rédactrice, d'un billet ou d'un commentaire, soit parfaitement reconnu(e) et identifié(e) et compris(e) par ses lecteurs.  Le prénom et le nom authentiques sont les vecteurs naturels... voire souhaitables. Cerise sur le gâteau, le portrait du billettiste situe l'auteur ou l'auteure.

 

Vous êtes naturellement invités à donner votre point de vue ;  mais, dans un premier temps, "Terre de l'homme" pratiquera la modération qui est la règle dans la plupart des blogs.

   

 

Billet collégial du noyau de "Terre de l'homme".

 

________________________

 

Demain, Sylvie Borie vous présente la Ménaurie, trait d'union du Périgord, du Quercy et de l'Agenais.

Après-demain, qui est ce personnage ?

Vendredi, Jacques Lannaud  nous emmène en Puisaye. 



17/10/2022
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres