Terre de l'homme

Terre de l'homme

L'histoire ne se répète pas, elle bégaie.

 

AF déépart avion

 

Des milliers d'Afghans ont envahi le tarmac de l'aéroport de Kaboul pour tenter de fuir le pays © AFP et capture d'écran.

 

Chaque jour qui passe, la télévision nous montre des foules affolées qui courent vers l'aéroport de Kaboul, envahissent le tarmac et tentent, sans succès, de monter à bord des avions. Elles redoutent le sort qui les attend.

En Afghanistan, en dépit des gestes d'apaisement donnés par le nouveau pouvoir, il est à redouter que ceux qui ont travaillé pour le régime en place, seront l'objet de représailles et, encore une fois, ce sont les femmes qui, non seulement, seront privées de droits nouvellement acquis mais de leur liberté tout court.

Le 30 avril 1975, la même scène se répète à Saïgon, à l'ambassade américaine où des grappes humaines tentent de s'agripper aux derniers hélicoptères qui réussissent à s'échapper. Cet épisode tragique va mettre un terme à la guerre du Viêt Nam qui aura duré près de 20 ans.

 

af avion Vietnam

 

 

                     Fuite de Saïgon par les toits de l'ambassade américaine - 30 avril 1975.

 

Mai-juin 1962, c'est 400 000 pieds-noirs qui quittent, à la hâte, le sol algérien (la valise ou le cercueil). Ceux qui ne peuvent pas ou ne veulent pas partir, le paieront souvent de leur vie (massacres d'Oran 5-7 juillet 1962).

Les Harkis et leurs familles tentent aussi de s'échapper mais, le 15 avril 1962, le ministre des armées ordonne leur désarmement et, le 12 mai, donne des instructions de ne pas permettre aux Harkis de rejoindre individuellement la métropole. De nombreux soldats et officiers français passeront outre cette injonction et sauveront ces Harkis d'une mort certaine. 70 000 d'entre eux n'auront pas cette chance et seront exécutés, souvent d'une façon atroce.

 

 

af départ Harkis

 

Victimes de menaces, d'exactions, ils sont 800 000 pieds-noirs à quitter précipitamment l'Algérie.

 

Nos présidents successifs (Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande, Emmanuel Macron) reconnaîtront peu à peu l'état de guerre et non le maintien de l'ordre ou la pacification et notre part de responsabilité, sans aller jusqu'à la repentance.

L'article unique de la proposition de loi présentée le 12 avril 2021 ne laisse planer aucun doute sur la volonté de la France de rendre justice aux Harkis :

"Proposition de loi tendant à faire reconnaître la responsabilité de la France à l'égard des Harkis et de leurs familles qui ont été à la fin de la guerre d'Algérie, les uns délibérément abandonnés, sans protection, par la France puis massacrés par le FLN, les autres relégués en métropole dans des camps de fortune où les conditions de vie étaient indignes ( Bias, Rivesaltes ...)."

 

af reconnaissance harkis 2010 BFM

 

                                    25 septembre : journée d'hommage national aux Harkis.

 

La France s'apprête à accueillir des réfugiés afghans dans de meilleures conditions, fidèle en cela à sa tradition humanitaire.

Mais, encore une fois, quel crève-coeur que de voir en 1962 sur le port d'Alger, le tri fait entre ceux qui peuvent partir et ceux que l'on repousse sur le quai !

Quel crève-coeur de voir à Saïgon et à Kaboul, toutes ces mains qui se tendent sans succès, pour embarquer à bord d'un avion ou d'un hélicoptère !

Ne restera-t-il à certaines populations démunies de tout, que la perspective de fuir leur pays pour assurer leur survie en empruntant les longues et périlleuses voies de migration vers d'improbables étapes qui s'appellent Turquie, Libye, Lampédusa ou Gibraltar.

De ces guerres dites asymétriques, c'est toujours la population civile qui souffre le plus.

Deux images récurrentes me frappent : celle du chaos d'une foule prise au piège et qui court en tous sens et celle de soldats bravaches qui brandissent leurs armes, tirent à tout-va, simulant des combats devant les caméras.

 

Pierre Merlhiot 

 



19/08/2021
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 208 autres membres