Terre de l'homme

Terre de l'homme

L'ornière, du sens propre à la métaphore.

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

Ornière

 

La terre est très molle à cause de la pluie tombée en abondance. Image Ginette [Ginou] Creusson. Communauté GEO

 

Quand vous vous promenez sur un chemin de terre, notamment lorsque l'herbe recouvre l'assiette des sentes piétonnes, vous veillez à ne point chuter à cause des ornières, mais d'où nous viennent-elles ?

 

Ornière dans d'autres langues.

Orniere en anglais, furche en allemand, solco en italien, rodera en espagnol, rotina en portugais, rykowiso en polonais et колея en russe. On note que nos voisins d'outre-Manche sont certainement les plus proches de notre langue. En occitan, localement, c'est un arrodal ou, plus littéraire, un carral. La racine du char est omniprésente. 

 

Nous connaissons tous l'ornière, au sens propre, elle était le rail plus ou moins profond laissé, hier, par les roues des charrettes hippomobiles. Elles traçaient des sillons dans les chemins. De nos jours, les engins agricoles n'entaillent plus les ornières d'antan pour la bonne et simple raison que l'écartement des trains, des tracteurs et leurs remorques, n'ont plus l'espace standard du siècle dernier... mais, pour les chemins de terre, c'est bien pire !

 

L'ornière nous vient de l'ancien français ordiere (« ornière ») avec l'influence de orne (« rang »), du latin vulgaire * orbitaria → voir orbite.

Le fardier était passé, on entendait s'éloigner les secousses profondes des roues dans les ornières (Zola, La Bête humaine,1890, p.36).

 

On sort de l'ornière quand on se dégage d'une passe difficile ou que la situation s'améliore nettement.

 

Avant de revenir sur l'ornière, je voudrais insister sur cet écartement qui a défié les siècles et qui nous vient de la Rome antique.

 

L'écartement des rails de chemin de fer est très exactement de 1,435 m en France. Cette norme aurait pour origine la largeur des chars sous l'Empire romain. Cette norme de 1,435 m fut épousée par tous les charrons pendant deux millénaires.

Distance entre deux rails

L'écartement des rails est la distance séparant le flanc interne des deux files de rails d'une voie ferrée. L'écartement standard de 1 435 mm (soit quatre pieds huit pouces et demi), définissant la voie normale, est le plus utilisé à travers le monde (60 % des lignes).

 

Pierre Fabre

 

L'écartement qui défie le temps, les cultures et les continents.

 

De la Rome antique à Cap Canavéral

 

Parce que...

 

 

La distance entre deux rails de chemin de fer aux Etats-Unis est de 4 pieds et 8,5 pouces (143,5 cm). Chiffre particulièrement bizarre. Pourquoi cet écartement a-t-il été retenu ? Parce que les chemins de fer U.S ont été construits de la même façon qu'en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c'était une bonne idée, car ça permettait également d'utiliser des locomotives anglaises. Mais alors pourquoi les Anglais ont-ils construit les leurs comme ça ? Parce que les premières lignes de chemin de fer furent construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était déjà utilisé. Pourquoi cet écartement ? Parce que les constructeurs de tramways étaient les mêmes que les constructeurs de chariots, avec les mêmes outils et les mêmes méthodes. Pourquoi les chariots utilisent un tel écartement ? Parce que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient des ornières et qu'un espacement différent aurait causé la rupture de l'essieu du chariot. Pourquoi les ornières des routes sont-elles ainsi espacées ? Les premières grandes routes ont été construites par l'empire romain pour accélérer le déplacement des légions romaines. Et les premiers chariots ont été des chariots de guerre romains. Ces chariots étaient tirés par deux chevaux qui galopaient côte à côte et devaient être suffisamment espacés pour ne pas se gêner. Afin d'assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de chevaux, et ne pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d'accident lors du croisement de deux chariots.Nous avons donc maintenant la réponse à notre question d'origine. L'espacement des rails U.S s'explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension de l'arrière-train des chevaux.

Et maintenant, cerise sur le gâteau ! Il y a une extension à cette histoire d'espacement des rails et d'arrière-train des chevaux. Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur son pas de tir, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal. La société Thiokol fabrique ces réservoirs dans son usine de l'Utah. Elle aurait aimé les faire plus larges, mais ces réservoirs sont expédiés par train jusqu'au site de lancement. La ligne de chemin de fer entre l'usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes Rocheuses. Ce tunnel limite la taille des réservoirs à la même largeur que deux arrière-trains de chevaux. Ainsi, le moyen de transport le plus avancé au monde, la navette spatiale dépend de la largeur d'un cul de cheval. Les spécifications et la bureaucratie vivront pour toujours... Aussi, la prochaine fois que vous avez des normes entre les mains et que vous vous demandez quel cul de cheval les a inventées, vous vous serez peut-être posé la bonne question.

 

Source Wikipédia

 

 

___________________________

 

Demain mercredi : Jacques Lannaud... et Gérard Hicès iront sur les pas de Baudelaire. 



05/04/2021
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres