Terre de l'homme

Terre de l'homme

Naissance de la nation France

J-Cl Dugros

 

 

 

Qui est Jean-Claude Dugros.

 

Nous connaissons le Majoral du félibrige pour ses travaux de conservation de la belle langue de nos ancêtres. Ce retraité du monde financier donne des conférences et des cours d'occitan. Ce  chroniqueur et traducteur occitan a reçu le 19 août 2006 à Neuvic, "La  cigale d’or de Nîmes ". 

https://www.albuga.info/fr/culture/cigale/biographie.html

Aujourd'hui, il se transforme en procureur des idées reçues, un peu simples, voire simplistes, que nos esprits ont admises mais qui méritent réflexion.

J-Claude, Agenais par sa naissance, naturellement passionné par Jasmin le poète occitan de sa ville natale, certainement, jette un regard favorable sur un autre personnage du Pays d'Albret. Le président Fallières fut l'artisan de l'isoloir et, à ce titre, peut être considéré comme le protecteur des consciences.

 

Le billet de Jean-Claude remet en cause beaucoup de clichés. Jean-Claude, est-il un procureur ou, tout simplement, un personnage qui souhaite rétablir la justesse de certains faits historiques où des "falsificateurs" comme Lavisse ont pris bien des licences.

Vous n'êtes nullement obligés de suivre Jean-Claude dans sa recherche de vérité et d'équité. Le cas échéant, en respectant la bienveillance qui préside sur ce blog, vous pourrez exprimer un point de vue pour nuancer ou apporter une perception différente.

 

Pierre-Bernard Fabre

 

___________________________________

 

Ah ! Nos ancêtres les Gaulois ! Que voilà une belle histoire… mythique, complètement inventée pour les manuels scolaires, qui suivent scrupuleusement les instructions des programmes officiels, élaborés par Paris et pour Paris, et qui reproduisent depuis 150 ans, de génération en génération, une histoire inventée au 19e siècle.

Des ancêtres communs, tous de grands Gaulois blonds aux yeux bleus, une histoire qui ignorera ou dénigrera les hommes et les femmes de nos nations occitane et catalane, basque et bretonne, alsacienne et savoisienne, corse et canaque, berbère et martiniquaise, une histoire falsifiée qui nie le passé des peuples " vaincus " pour mieux les dominer et fermer les yeux sur les crimes de guerre et les massacres en tout genre opérés par l'État français, des origines à nos jours.

La France est constituée de peuples et de cultures d'origines différentes. Nous sommes tous des descendants ; non pas de Gaulois mythiques, mais de Ligures, d'Ibères, d'Aquitains, de Grecs, de Celtes, tous peuples de la proto-histoire, et aussi bien sûr de Romains et de Wisigoths, de Francs et d'Alamans, de Burgondes et de Bretons, de Juifs, d'Arabes et de Berbères… sans compter tous les peuples du Paléolithique et du Néolithique qui ont vécu dans nos régions au commencement de l'Humanité.

Voilà un échantillon des mensonges et des manipulations de l'histoire officielle : commençons par les terrifiantes prétendues " grandes invasions barbares " : barbare est un mot qui signifie « étranger, celui qui ne parle pas la même langue ». Tous barbares donc, sauf les Francs et leur chef Clovis, bien sûr, qui sera déclaré roi de France, au Ve siècle ! Où est " la France ", à cette époque ? Elle n'existe pas encore ! Le royaume wisigoth est occulté, alors que le " Bréviaire d'Alaric ", un code de lois qui rassemble l'essentiel du droit romain et des lois gothiques, après avoir servi de base au droit en Occitanie jusqu'à la Révolution, en Catalogne et dans la plupart des futurs États occidentaux, est aujourd'hui la base du droit en Europe !

Charles Martel n'a aucun mérite dans l'arrêt de l'invasion des Arabes. C'est le duc Eudes d'Aquitaine qui arrêtera l'avancée musulmane au nord des Pyrénées, le 9 juin 721, à Toulouse. Le pape le qualifiera de " Sauveur de la Chrétienté ". La prétendue " bataille de Poitiers " n'apparaît dans aucune des chroniques contemporaines, qu'elles soient latines ou musulmanes.

Louis IX dit " Saint Louis ", serait aujourd'hui poursuivi pour crimes contre l'Humanité, pour avoir pourfendu cathares et occitans, persécuté des Juifs de Toulouse et du Languedoc, auxquels il fit porter la célèbre rouelle de drap jaune cousue sur leurs vêtements.

En 1229, le désastreux traité de Paris-Meaux vit l'annexion des terres languedociennes à la couronne de France. L'impérialisme français causera l'annexion de la Bretagne en 1532, de la Provence en 1547. La Corse sera achetée en 1768 par Louis XV à la République de Gênes, « comme on achète une caisse de mandarines ».

En 1860, on annexe purement et simplement le " Peuple Souverain de Savoie " et le Comté de Nice, le référendum-plébiscite organisé par Napoléon III ne comporte ni bulletin " non ", ni isoloir, l'abstention est interdite, le vote est sous la surveillance des curés et des gendarmes.

Jules Ferry, au nom de la " supériorité de la race blanche ", va répandre " les lumières du progrès et de la liberté contre l'ignorance et la barbarie ", en Afrique et en Asie.

En France, l'école va livrer une guerre impitoyable aux langues historiques parlées (et appelées " patois " par Paris) au profit d'une seule : le patois francien du Bassin Parisien, aujourd'hui appelé " français ".

L'Alsace-Lorraine acceptera difficilement le retour à la France, en 1918.

Il faudrait parler encore du rôle de l'Église…

 

Bref, l'histoire de France qu'on apprend à nos enfants est une histoire falsifiée qui entretient un chauvinisme, un conservatisme qui aboutit à l'exaltation de la gloire militaire et au culte des héros intouchables dans une France " une et indivisible ", éternelle lumière de l'univers !

 



16/04/2022
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres