Terre de l'homme

Terre de l'homme

La fée du Téléthon

La journée du Téléthon s'est achevée ce 6 décembre. Dire qu'elle a connu d'énormes difficultés à cause du confinement, relève de l'euphémisme. Les promesses de dons ont encore tout le temps d'être transformées par de réelles contributions.

 

L'article de ce jour est là pour rappeler qu'au cœur de la vie sociétale, celle qui apparaît la plus vivement intéressante par ses louables objectifs, par ailleurs la plus respectable, par son bénévolat exemplaire et emblématique pour sa finalité, est la vie caritative, quand, par ailleurs, elle appuie l'avancée scientifique, elle atteint le summum. La page de ce jour est consacrée à une fée de cet actif et parfait désintéressement.

 

Marie-Noëlle Faure n° 2

 

 

Qui est Marie-Noëlle Faure.

 

Présenter Marie-Noëlle, dans un très large sillon de la Vallée de la Dordogne, serait aussi insolite qu'impatroniser Charlotte Gainsbourg aux cinéphiles sur l'esplanade cannoise. Marie-Noëlle, c'est une bénévole de bien de grandes causes. On la trouve dans les coulisses de l'Aéroclub belvésois, elle participe à l'intendance du Club athlétique belvésois, elle apporte, toujours dans la bonne humeur, sa participation à bien des manifestations de la vie associative, culturelle et sportive. Quand, lors des animations festives, elle subit l'intense chaleur de cuissons de grillades, son sourire ne se départit jamais quand les personnes commencent à piaffer dans les files d'attente.  Sa règle intangible, dans la vie sociétale, est d'œuvrer toujours bénévolement que ce soit es qualité de personnage clé de l'école de musique, ou d'assistante aux handicapés du travail, ce qui l'amène de passer des rives de la Dordogne à celles de la Garonne. 

 

La plus forte motivation de Marie-Noëlle, qui, par ailleurs est aussi une attentionnée mère de famille, pour autant qu'il y en ait une qui s'impose, c'est la cause du Téléthon.  Elle l'amène à parcourir les plus modestes localités du Périgord Noir et du Périgord Pourpre pour faire vivre cete mission scientifique.

 

Raymond présente le chiffre

 

En 2020, elle concrétisa le "Merci Téléthon" dans la bastide de Molières, aux côtés de Robert Valat.

 

Nathalie Fabre e( Marie-Noëlle Faure

 

Montferrand-du-Périgord, le 5 février 2017, deux figures de proue de la féminité dordognaise : Marie-Noëlle Faure, la cheville ouvrière du Téléthon, et Nathalie Fabre, la première dame de Montferrand-du-Périgord, par ailleurs une personnalité rugbystique, examinent les résultats du Téléthon.

 

Ah,  si la féminité citoyenne n'existait pas, il faudrait l'inventer !

 

CIMG3590

 

Marie-Noëlle, à Montferrand, a chaleureusement remercié Nicolas Blais, le conducteur du train du Téléthon, et Jean-Marc Xuereb, il était alors le manager des lignes S.N.C.F du pôle agenais, à droite de l'image.

 

Photos Pierre Fabre

 



07/12/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 210 autres membres