Terre de l'homme

Terre de l'homme

Une antenne du musée du Louvre assortie du Prado de Madrid, à Bergerac. À vous de juger !

 

Qui est Jean Bernardi.

Ce Bergeracois, aux lointaines racines transalpines, cadre honoraire de la S.N.C.F, a travaillé près de 30 ans à Londres. Il n'a pas oublié ses premiers pas ferroviaires d'élève, sur l'ancienne agence de Libourne en général et Bergerac en particulier. Il sait raconter des anecdotes où se mêlaient encore, dans la clientèle rurale, des expressions occitanes. Sa recherche sur les nomenclatures du Bouyssou, Le Buisson, a bien fait rire ses collègues empreints de la langue locale.

S'il a gravi bien des marches dans sa vie active, il n'en garde pas moins, aujourd'hui, une affection profonde pour cette ville qui n'a jamais connu Cyrano mais fut le havre de Maine de Biran. Parmi ses passions, on trouve celle du rugby mais aussi celle d'associer l’art, la culture et l’histoire au secteur du tourisme ; il pense que cet assemblage crée une synergie trans-sectorielle bénéfique à tous.

 

P-B F



Photo © Pierre-Bernard Fabre

 

_________________

 

Certains d'entre vous savent que, depuis plusieurs années, je me bats pour qu’une antenne du musée du Louvre soit créée à Bergerac, en utilisant l’immense et solide bâtiment de l’ex-entrepôt des Tabacs. Je suggère même d’y associer le Prado de Madrid. Je viens d'ailleurs d'écrire à la présidente-directrice du musée pour lui demander un entretien.

... De nombreux exemples qui démontrent que l’association de l’art, la culture et l’histoire au secteur du tourisme, crée une synergie trans-sectorielle bénéfique à tous : la ville, ses habitants, mais également bien plus loin !

Fin novembre dernier / début décembre, plusieurs médias se sont intéressés à ce projet : la radio Bergerac 95, le journal Sud-Ouest… mais aussi la télévision France 3 Aquitaine.

 

Hier, j’étais chez une Bergeracoise de pure souche, 82 ans, les méninges alertes, le regard vif. Elle me dit : « Bergerac se meurt doucement, il faut faire quelque chose. »  C’est la raison de ce mail !

J’aimerais connaître votre opinion sur ce projet de musée international. Est-ce que vous pensez, comme cela a été démontré ailleurs, dans des villes de la taille de Bergerac (27 000 habitants), ou même plus petites, ou plus grandes…que sa création serait bénéfique à la ville et ses habitants, et même bien au-delà !

Pour exprimer votre opinion, par mail s'il vous plaît, un seul mot suffit : " OUI ", ou " NON ".

Confidentialité: Vous n’avez pas besoin d'ajouter des informations personnelles telles que votre nom et prénom. Seul me suffira, et uniquement si vous le voulez bien, votre code postal si vous êtes en France, ou le nom de votre pays. Par ailleurs, votre adresse mail ne sera transmise à personne.

Bien cordialement et avec mes remerciements,

 

 

Jean Bernardi

PS : Bien entendu, vous êtes tout à fait libre de retransmettre ce mail à tous vos contacts, les réseaux sociaux, etc.

 

Jean BERNARDI

34 rue de la Liberté

24100 Bergerac

France

Domicile/Home :   +33 (0)5 53 63 11 48

Portable/Mobile : + 33 (0)6 43 98 64 67

 

 

Dans la fenêtre commentaire, n'hésitez pas à vous exprimer sur ce thème bigrement audacieux.

 

 

Six Nations surprise for Franco-Scottish golden couple

 

Un couple très européen : Jean et Évelyn son épouse, une artiste peintre. Ce couple partage bien des passions culturelles... et celle du rugby.

____________________

 

Le lectorat du blog "Terres-de-Nauze", au printemps 2020, a découvert Évelyn et Jean dans un champ de coquelicots.

https://terres-de-nauze.blog4ever.com/xdes-artistes-recherchent-un-champ-de-coquelicots

https://terres-de-nauze.blog4ever.com/gentils-coquelicots

 



11/01/2022
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres