Terre de l'homme

Terre de l'homme

Je sais que tu sais.

Épilogue final de "Halte au feu" du 21 novembre 2022.

 

 

Julien Delmaire

S'adressant à Brigitte Poulain, le poète Julien Delmaire, dans le n° 14 des Mercurielles, Du Corps en Littérature, écrit : "Brigitte, l’écriture est une arme et je sais que tu sais".

 

C'est un peu l'élancée qui paraît s'imposer dans certains commentaires. Le commentaire d'un blog, c'est, ou cela devrait être, une réflexion, une correction, une précision qui permet d'enrichir ou d'amender un texte. Certain(e)s, sous couvert de l'anonymat, par jeu ou par ironie, usent d'un commentaire pour faire diversion ou pour s'exprimer gratuitement. La coordination du blog admet la critique, c'est l'essence même de la démocratie, encore faut-il qu'il ne s'agisse pas d'une vis sans fin où  l'anonymat peut perturber la bienséance.

Après avoir cherché l'impossible,  solution de modération ou la permissivité totale, force est d'admettre qu'il n'y a pas de forme idéale. Les commentateurs anonymes pourront donc aller bon train, ils ne s'exposeront qu'à une modération, sans préavis…. c'est-à-dire, pour ma part, une soustraction pure et simple d'un commentaire non identifié qui, franchement, fait ou ferait désordre.

 

Cela ne concerne que les commentaires anonymes ou non-identifiés.

 

Pierre Fabre



03/12/2022
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres