Terre de l'homme

Terre de l'homme

Belvès. Julien Grezis, un jeune gendarme de 30 ans victime d'un accident mortel

 

 

Gendarmerie de Belvès

 

 

Bien entendu, nos amis gendarmes sont sous le choc. Les citoyens de notre bassin de vie, eux aussi,  ne peuvent qu'être émus par cette disparition tragique. Elle l'est naturellement pour ses collègues mais, certainement, bien plus encore, pour ce jeune foyer qui traçait ses jalons d'avenir dans la propriété familiale de Carsac.

 

La vie de notre siècle nous a appris que notre regard vers nos gendarmes ne peut être qu'une attention empreinte de sympathie. Ces veilleurs-défenseurs de notre société civile, qui sont aussi exposés par leur mission à l'absurdité de fanatiques et, maintenant, en plus, doivent faire face aux débordements sociétaux irresponsables, par l'inconscience de certains qui s'inscrivent dans une indiscipline outrageante et ouvrent des risques immesurables.

 

Quand nos amis gendarmes assisteront  la famille de Julien Grézis  dans la peine, nul ne doute que cette affliction ne sera pleinement partagée bien au-delà de sa localité d'affectation.

 

P.F

 

________________

 

Le message de sympathie de l'A.N.A.C.R.

 

Ayant appris le décès accidentel du jeune gendarme Julien Grezis, le comité de l'A.N.A.C.R du Val de Nauze adresse à sa famille, à ses amis et à ses collègues ses plus sincères condoléances.

 

 



26/03/2021
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres