Terre de l'homme

Terre de l'homme

L'amour des bêtes

 

 

Capture d’écran 2022-10-08 à 12

                                

                                                                        Emile Zola

 

 

Un texte que j'avais envie de vous faire partager.

Catherine Merlhiot

 

 

 

 

L'amour des bêtes

 

 

Pourquoi la rencontre d'un chien perdu, dans une de nos rues tumultueuses, me donne-t-elle une secousse au coeur ?

Pourquoi la vue de cette bête, allant et venant, flairant le monde, effarée, visiblement désespérée de ne pas trouver son maître, me cause-t-elle une pitié si pleine d'angoisse, qu'une telle rencontre me gâte absolument une promenade ?

Pourquoi, jusqu'au soir, jusqu'au lendemain, le souvenir de ce chien perdu me hante-t-il d'une sorte de désespérance, me revient-il sans cesse en un élancement de fraternelle compassion, dans le souci de savoir ce qu'il fait, où il est, si on l'a recueilli, s'il mange, s'il n'est pas à grelotter au coin de quelque borne. Pourquoi ai-je ainsi, au fond de ma mémoire, de grandes tristesses qui s'y réveillent parfois, des chiens sans maîtres, rencontrés il y a dix ans, il y a vingt ans, et qui sont restés en moi comme la souffrance même du pauvre être qui ne peut parler et que son travail, dans nos villes, ne peut nourrir ?

Pourquoi la souffrance d'une bête me bouleverse-t-elle ainsi ? Pourquoi ne puis-je supporter l'idée qu'une bête souffre, au point de me relever la nuit, l'hiver, pour m'assurer que mon chat a bien sa tasse d'eau ? Pourquoi toutes les bêtes de la création sont-elles mes petites parentes, pourquoi leur idée seule m'emplit-elle de miséricorde, de tolérance et de tendresse ?

Pourquoi les bêtes sont-elles toutes de ma famille, comme les hommes, autant que les hommes ?

 

Capture d’écran 2022-10-09 à 13

 

 

 

Emile Zola,  Le Figaro 24 mars 1896

 

_______________________

 

Le sas du blog, désespérément vide, semble bien avoir retrouvé quelques embryons de contributions.

Le billet du blog de demain abordera la thématique des commentaires et l'identification des intervenants.

Dans la semaine, Jacques Lannaud reprendra la main avec un billet historico-patrimonial "Un château fort comme au temps de Philippe Auguste. Le château de Guédelon en Puisaye".  

 

Résultat de recherche d'images pour "chataîgne"Alain Borie, un pilier de l'animation automnale villefranchoise, lui, vous fera regretter de ne pas avoir pris le chemin de la bastide française pour ce splendide week-end introduisant les saveurs de Vendémiaire et de Brumaire.

Sylvie, son épouse, sortira de son rôle de correctrice de ce lien, pour nous présenter la Ménaurie, le ruisseau de son enfance. Il fut le vecteur écologique de son moulin natal.

Bruno qui, en ce moment, après son vernissage du 14 octobre, expose à la salle Jean Orieux, au Bugue, sur le thème "Les sables roses", vous livrera ses images du chantier ferroviaire de renouvellement des traverses de Larzac au Buisson.

Christian Chavaroche, attendu le 5 novembre pour une soirée caritative.

"Terre de l'homme" espère que Maryse Valette pourra nous donner  des  nouvelles de l'Association de Soutien au Conservatoire Végétal d'Aquitaine. 

 

 

 



16/10/2022
7 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 262 autres membres