Terre de l'homme

Terre de l'homme

Le premier chantre des valeurs occitanes

 

 

 

 

 

Jaque Mouttet, le capoulié garant de la tradition d'oc - Nice-Matin

Jacques Mouttet, l'actuel capoulié

Photo Nice-matin

Le 2 janvier, "Terre de l'homme" a accueilli le majoral Jean-Claude Dugros qui plaça sur son escalier, la première marche occitane de ce lien.

Aujourd'hui, traversons la France et filons vers l'autre sud ; celui où chantent les cigales et où le son des fifres accompagnait les paysans vers les moulins. Allons saluer Jacques Mouttet, notre capoulié. D'aucuns demanderont ou pourraient demander qui est ce personnage. Héritier indirect de Frédéric Mistral et de Joseph Roumanille, son successeur, ce chantre de l'occitan a pour mission de veiller à ce que la culture des fondateurs du félibrige, non seulement, ne s'efface pas mais anime nos authentiques provinces latines. 

 

Les bourgs et les cités félibréennes qui ont eu l'honneur d'accueillir Jacques Mouttet, ont toujours reconnu en lui le premier félibre, conservateur de cette belle langue qui fut celle des troubadours, des cathares et toute la population plébéienne de la Terre d'oc.

 

Jacques Moutet

 

Jacques Mouttet et Estelle Crouzil à la Félibrée belvésoise de 2011.

Photo © Pierre Fabre

 

Le capoulié et Estelle Crouzil

 

Dans le castrum

Photo © Pierre Fabre

 

Le capoulié, après la "teulade félibréenne", dans la tradition, prend la tête d'un chœur plus ou moins improvisé pour le chant La coupo santo. Ce chant, qui vaut hymne pour l'Occitanie, bien au-delà de la récente région occitane, est écouté avec beaucoup d'émotion, par les convives debout, tant ceux qui chantent que les autres. La coupo santo est beaucoup plus populaire en Provence et dans les cités méditerranéennes, surtout dans les Alpilles, que dans les autres provinces occitanes. D'aucuns préfèrent le Se canto, surtout dans les versants pyrénéens. Il est peut-être, sans aucune certitude absolue, l'œuvre de Gaston Phébus. Ce dernier chant, hymne d'amour bien que beaucoup plus ancien, est totalement dégagé du fond sacré qui point dans la coupo santo.

 

https://www.youtube.com/watch?v=Tg6AFDnXBwc

 

 

Les organisateurs des félibrées sont toujours très honorés de voir le capoulié figurer en bonne place dans le défilé d'ouverture. Le capoulié, certes, est l'hôte d'honneur de cette procession  félibréenne. Elle est néanmoins toujours ouverte par la reine aux côtés du maire de la cité d'accueil.

 

Capoulié sous l\\\'arche

 

 

L'arche de la rue Jacques Manchotte

Photo © Pierre Fabre

 

Le Félibrige est une association qui œuvre dans un but de sauvegarde et de promotion de la langue, de la culture et de tout ce qui constitue l'identité des pays de langue d'oc. Son siège social est situé à Arles, au Museon Arlaten, son siège administratif est à Aix-en-Provence. 

 

upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/1f/Cop...

 

Le banquet se termine par la cansoun de la Coupo qui fut écrite par Frédéric Mistral pour commémorer cet événement, sur la musique d'un Noël attribué à Nicolas Saboly, mais en fait du frère Sérapion : Guihaume, Tòni, Pèire. Elle est considérée comme l'hymne du Felibrige, et est devenue celui de la Provence.  Ency Wikipédia

 

 



22/01/2021
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 254 autres membres