Terre de l'homme

Terre de l'homme

La Légion d'Honneur échoit à un épidémiologiste de notre terroir.

 

Depuis des mois, "on" en parlait et "on" a pensé qu'à la prochaine occasion, il l'obtiendrait tant ses missions d'écoute, de conseils et de préconisations sont reconnues dans le monde médical. C'est maintenant acté, le professeur Jean-Denis Malvy est de cette promotion de légionnaires qui, dans quelques jours ou semaines, vont recevoir la précieuse distinction.

Denis qui n'a nullement recherché cet honneur, finalement, l'a accepté en hommage associatif à toutes les personnes qui font face, dans des conditions parfois impensables et insoutenables, à ce fléau de notre siècle.

 

On ne peut que féliciter Denis pour son combat contre cet adversaire impitoyable et invisible qui plonge la communauté internationale dans une guerre inédite dont le dénouement indécis ne paraît pas encore acquis et qui laisse la part belle à de possibles épisodes inattendus et préoccupants.

 

 

Qui est Jean-Denis Malvy.

 

Le Professeur Malvy a le même âge que notre Vème République. Il soutient chaque jour son cursus binaire.

Cet ardent adversaire de la Covid 19, par ailleurs, est pétri d'une foi profonde qu'il concrétise es qualité de prêtre orthodoxe.

Proche de "sa" patientèle, il vogue là où ses missions le conduisent notamment de la Roumanie, à l'Afrique. Au cœur de la problématique de la pandémie, il œuvre d'arrache-pied face à l'adversité.

Cette constance dans la lutte ne le soustrait pas de ses origines. Il n'oublie pas Fongauffier, son tout petit bourg d'enfance, là où ses parents ont fondé leur foyer, au début des années 50. Rappelons que dans ce hameau, au pied du castrum belvésois, Paulette, sa mère,  instruisait ses dossiers d'assistante sociale et  Georges, son père, devint, dans les années 60, le boulanger du village.

Ce professeur d'une grande culture espérait, alors que la Covid 19 était encore dans les terres d'Orient, retrouver ses anciens condisciples tous fiers de lui. Cette intention est reportée à l'apaisement ou à l'éradication de ce terrible virus.

Tout le lectorat de "Terre de l'homme" lui adresse ses plus vives et chaleureuses félicitations.

 

P-B F



08/01/2022
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres