Terre de l'homme

Terre de l'homme

Que devient la Route de Lyon.

 

 

Non, je n'aurai certainement pas la prétention, pas plus que l'intention, de vous diriger, aujourd'hui, sur l'Affaire du Courrier de Lyon. Elle fut superbement mise en relief par le regretté Alain Decaux dans La caméra explore le temps. L'historien, alors, nous fit partager ses convictions humanistes où se mêlaient sa détestation de la peine de mort, sanction archaique, brutale, terrifiante et inamendable, irrattrapable en cas d'erreur judiciaire, aussi, avec toute la finesse qui le caractérisait, combien la superficielle justice expéditive est dans l'erreur cruelle, dangereuse, stupide et abominable. L'affaire du Courrier de Lyon se situe, après le 26 octobre 1795, à l'époque du Directoire. Le tribunal précipita dans l'au-delà, quatre têtes dont au moins une était innocente. Hugues, Nicolas, Joseph Lesurques, au regard de l'histoire, aujourd'hui, est considéré comme une des victimes les plus célèbres d'erreur judiciaire.

 

Mon petit doigt me dit qu'un excellent billettiste de " Terre de l'homme ", dans le courant de l'année, va, sur ce blog, revenir sur cette affaire qui fait toujours  débat.

 

Revenons à notre temps. Beaucoup de routes portent, ou ont porté, l'odonyme de Route de Lyon. Si l'on n'en trouve pas -et pour cause- à Bonifacio ou à Ouessant, on en découvre un peu partout. Pourquoi... N'oublions pas que, bien avant Lutèce, Lugdunum fut capitale des Gaules. Citons Strasbourg, Genève, Le Pontet, Saint Julien-en-Genevois, Bourg-en-Bresse, Moulins, Yzeure, Périgueux... et Boulazac-Isle-Manoire qui ont une Route de Lyon.

On perçoit dans ces routes la survivance des quatre grands axes gallo-romains.

 

Partons de Vésuna et cherchons Lugdunum avec notre Route de Lyon.

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

Px rte de Lyon

 

 

Pour l'heure, Périgueux conserve sa Route de Lyon. Elle existe depuis bien longtemps et la R.N. 89 s'est calée sur son assise. Cette route a été sensiblement modifiée pour la mise en place du chemin de fer, entre le quartier du Toulon et la Tour de Vésone.

Cette route quitte Périgueux en suivant le cours de l'Isle dans les quartiers périphériques de Boulazac-Isle-Manoire.

 

 

René Char, poète colossal et insoumis

 

René Char, poète colossal et insoumis. Image France culture.fr

Les travaux de l'adressage ont débouché, sur cette dernière commune, à l'émergence de forts judicieux odonymes :  l'avenue des Droits de l'enfant, l'avenue de la Fraternité, l'avenue de la Laïcité, l'avenue de l'Égalité et, au niveau de Niversac, la Route René Char.

 

René Char, né le 14 juin 1907, à L'Isle-sur-la-Sorgue et mort le 19 février 1988 à Paris, est un poète et résistant français.

 

On ne saurait dire combien ces sections de la Route de Lyon sont parfaitement nommées.

 

La route se poursuit en prenant l'odonyme de Route de Brive à Sainte Marie de Chignac et avenue du Manoire à Saint Pierre-de-Chignac.

 

Le 5 janvier, dans mon billet sur la R.D. 710,  j'ai fait part d'une difficile "lisibilité" des odonymes. L'Est de Périgueux aurait probablement pu trouver un odonyme assembleur pour cette route héritière d'une des plus anciennes voies gallo-romaines mais, tout de même, saluons ces odonymes qui sont de belles illustrations de sensibilités progressistes, humanistes et résistantes.

 

 

Rte de Lyon

 

 

 

P-B F



07/01/2022
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres