Terre de l'homme

Terre de l'homme

Une voie départementale bucolique et attachante.[Volet n° 3/4]

 

rp Boul

 

 

Le rond-point Saint Georges à Boulazac

 

 

Atur. Km 5

 

La R.D. 2 renaît donc au rond-point de Saint Georges et part vers Atur qui lui a donné le nom d'Alphonse de Lamartine.

 

Image dans Infobox.

 

La lanterne des morts à Atur. Image Père Igor

 

 

Après Atur, la route passe à La Chambéronie et à Croix neuve dans son segment intitulé route de Marsaneix. La campagne se fait de plus en plus forestière et, bientôt, après avoir pris les odonymes de route des Bouyssoux, puis des Vanniers, elle passe au Petit Paradis avant d'atteindre Lacropte.

 

 

Lacropte

 

Lacropte. Image Père Igor 

 

Lacropte. km 22 

 

La route file vers Cendrieux et là, prend le nom de Maxime Roux.

Un peu avant d'arriver dans le bourg cendrieucois la route traverse le Vern qui est, là, tout près de sa plus haute source.

 

La route traverse la Forêt de Vergt ou ce qu'il en reste. Le déboisement du siècle dernier a fait sérieusement reculer l'espace sylvestre du Pays vernois pour la fraisiculture.

 

 

Cendrieux

 

 

Mairie de Cendrieux. Image Jacques Mossot.

 

Cendrieux. km 28

 

La section suivante qui l'amène à Sainte Alvère,  prend le nom très évocateur de route de la truffe. Là, la R. D. 2 traverse la Louyre, affluent du Caudeau. Leur jonction se concrétise à Lamonzie-Montastruc.

 

 

Sainte-Alvère — Wikipédia

 

Les ruines du château de Lostanges, à Sainte-Alvère.

 

Sainte Alvère. km 36 

 

Il ne reste quasiment rien du château de Sainte Alvère. Il fut saccagé lors de la grande Révolution.

 

Après la sortie alvéroise, rue Jules Ferry, la R.D. 2 prend le séduisant odonyme de route Alvéréna. Recouverte par la R.D. 703 sur un court segment, route du pressoir à huile. En traçant son sillon, sur l'espace de Paunat, elle paraît à nouveau avec le nom de route des Moulins et elle épouse le sillon de la Pradelle pour s'approcher de la Dordogne avec l'impasse de Sors.

 

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE

 

Fin D 2 à Sors

 

 L'impasse de Sors. On aperçoit la Dordogne sur la partie droite.

 

Sors. km 46 

 

 

De Périgueux à Sors, la route ne comporte que de courts segments plats. Cendrieux, le point le plus haut, alt 262m,  est approximativement à mi-parcours. 

 

 

 

profil R

 

Distance 45, 662 km. Le point le plus haut, alt 262 m, se situe sur le plateau de Cendrieux, à La Banne.

 

 

 

 

La particularité de la R.D. n° 2 est d'être interrompue au niveau de Sors.  En effet, il n'y a pas de pont pour passer d'une rive à l'autre de la Dordogne.

 

Au siècle dernier, il y avait un passeur.

 

L'érection d'un pont, aujourd'hui,  paraît difficilement envisageable voire impensable. Elle susciterait, certainement, de vives protestations tant au niveau des défenseurs de l'environnement qu'à celui des contribuables. Il faudrait le budgéter, ce qui serait encore une vive polémique d'autant plus que la potentialité d'emprunt serait particulièrement faible. Cette rupture génère un détour au maximum de 5 km. Le seul point noir est le profil sérieusement escarpé de la R.D. 31, route du cingle, entre Sors et Limeuil.

 

Le dernier volet change de rive et de forêt. Bonjour Cadouin et Monpazier.  


22/11/2021
13 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 207 autres membres