Terre de l'homme

Terre de l'homme

Nicolas Escurat a surpris la voûte céleste au niveau de Beynac

 

Nicolas Escurat, que "Terre de l'homme" peut parfaitement désigner notre éclaireur du ciel, aujourd'hui, nous restitue une nuit d'hiver qu'il passa à observer ce ciel qui, depuis toujours, interpelle et fascine celles et ceux qui savent jouir d'un spectacle où les acteurs sont les astres qui, à des années- lumière de nous, composent la voie lactée. La lune, notre voisine la plus proche, celle qui nous amène dans les rêves les plus mystérieux, Nicolas l'a surprise dans sa plus saisissante beauté.

 

P.F  

 

 

______________________

 

CLIQUEZ SUR L'IMAGE
 

 

281932658_5433757726642909_6487886529961387156_n

 

 

Pas facile de photographier le Château de Beynac sous la voie lactée ✨
En effet, les environs de la magnifique forteresse sont éclairés avec quelques lampadaires qui sont plutôt gênants pour ce type de photo...
Mais, avec des filtres spéciaux, on peut théoriquement arriver à mettre en évidence la voûte céleste et certaines nébuleuses, malgré ces lumières. C'était donc une sorte de challenge pour voir comment on pouvait s'en sortir dans un tel environnement.
Et, pourquoi pas arriver à faire ressortir un joli AIRGLOW tout vert 😉
J'ai pu donc tester 2 filtres de manière successive et vous allez voir que le rendu est totalement différent...
Au passage, certains types de filtres peuvent modifier plus ou moins les couleurs naturelles car ils bloquent une très grande partie de la lumière visible.
Pour ce 1er panoramique avec l'utilisation du filtre 1, le choix volontaire de ne pas modifier la balance des couleurs a permis de donner cet effet original. On a, donc, ici, une autre perception que notre œil, avec un filtre très sélectif qui bloque la pollution lumineuse et fait bien apparaître les nébuleuses...
La Forteresse et l'arbre restent alors assortis aux belles nébuleuses rouges.
Elles rayonnent à cette longueur d'onde particulière de l'atome hydrogène (656nm). C'est à la limite du spectre visible pour les curieux. Un appareil photo dont le filtre interne n'a pas été modifié, y est peu sensible, pour information (à ne pas confondre également avec les infrarouges qui rayonnent à partir de 700-750 nanomètres dans la partie invisible du spectre)
A la fin de la 1ère série de photos, j'aperçois à l’œil nu qu'un voile blanchâtre est présent, haut dans le ciel à droite de l'arbre... 😁
Je change alors de filtre car je suis presque certain que c'est le fameux "A I R G L O W" qui s'est invité, cette nuit, et que j'ai déjà rencontré bon nombre de fois. Je lance alors une photo test pour valider sa présence... Bingo, c'est bien lui mais cela ne sera pas facile de le mettre en valeur dans son intégralité car le lieu est un peu pollué par les lumières artificielles de lampadaires...
Au passage, en français, cette "lumière du ciel nocturne" ou "lueur de l'air" est à l'origine d'un phénomène complexe où le rayonnement ultraviolet du soleil casse certaines molécules présentes dans notre atmosphère, pendant la journée. Cela peut parfois entraîner, plus tard dans la nuit, des réactions chimiques qui produisent de la lumière (chimiluminescence)
Le plus couramment, la lumière produite est de couleur verte (rayonnement à la longueur d'onde 558nm)
Je lance alors un 2ème panoramique avec cet autre filtre qui laisse passer l'airglow tout en limitant la pollution lumineuse des lampes au sodium.
Au final, vous pouvez constater la grosse différence, en terme de couleur et de rendu entre ces 2 filtres astro.
L'image de droite reste la plus ressemblante à la réalité, même si notre œil est incapable de révéler aussi bien ce genre de couleur dans la nuit et c'est bien dommage 🤩
 
Nicolas Escurat
 
 
 
CLIQUEZ SUR LES IMAGES
 
281475455_5436338853051463_7139502433300566878_n

 

Qui, mieux que le hasard, aurait su répartir plus harmonieusement cette "garde" nuageuse de notre satellite.

 

283341049_5451563194862362_957866369142250758_n (1)

 

Castelnaud, forteresse de la confluence Céou-Dordogne, scrute paisiblement un ciel inextinguible

 

 

Le château

 

 

Beynac dans la nuance nocturne

 
Photo panoramique de 40 photos à chaque fois / pas de suivi ni de stacking
Sony A7s + Sigma 50mm F1.4 avec utilisation de 2 filtres différents
hashtag "je vois rouge" 😁 mais aussi vert 🤪
 
 
 
 
 
 
 
Photos © Nicolas Escurat
 
 
Demain, Nicolas, toujours extraordinaire dans ses reportages, vous livrera sa pérégrination à Tombebœuf, village du Villeneuvois, qui est une entité conservatrice d'un des plus vieux et spectaculaires chênes de la Terre.
 
 
 


18/03/2023
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 204 autres membres