Terre de l'homme

Terre de l'homme

Il aurait 100 ans cet automne. Qui va reconnaître ce personnage.

 

Roger Hourmières, jeunesse

 

 

Pour éclairer, un peu, le lectorat, disons qu'il vit le jour le 9 novembre 1922 à Tours. Sa famille était  de Saint Symphorien. Ce quartier fut, jusqu'au siècle dernier, une commune de la périphérie tourangelle..

 

Il nous quitta, fort subrepticement, le 15 mai 1975 à son domicile, promontoire d'une combe légèrement à l'écart des berges de la rive droite de la Dordogne.

 

Sa vie active, en Périgord, l'amena à découvrir les Hauts de Lémance, le sillon de la Nauze et la vallée de la Dordogne.

 

D'une qualité professionnelle irréprochable et exemplaire, affable et souriant dans ses contacts, il a laissé le souvenir d'un dynamique acteur de la vie sociétale et, pour ses jeunes collègues, celle d'un précieux éveilleur. 

 

Dans trois jours, si personne ne l'a reconnu, la réponse vous sera donnée, bien entendu, avec précisions et anecdotes. 

 

En priant la famille du personnage à reconnaître de ne rien dévoiler pour laisser le lectorat le découvrir. 

 

 

N'hésitez pas à vous exprimer dans la fenêtre commentaire mais, de manière à laisser un temps de réflexion aux lecteurs,  si vous pensez l'avoir reconnu, attendez au moins demain pour le nommer 

 

 

 

Ce lundi, ne manquez pas : "La guerre du blé", par Pierre Merlhiot, un des sujets majeurs, avec celui de l'eau, hautement  préoccupant de l'avenir de l'humanité.

 



31/07/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 254 autres membres