Terre de l'homme

Terre de l'homme

Une ondée de médailles pour les gardiens des portes de la Bessède

 

St PARDOUX & VIELVIC

 

Une ondée de médailles pour les gardiens des portes de la Bessède

 

CLIQUEZ SUR LES IMAGES

 

 

Jean-Claude Malaurie, médaillé d'or.

 

Gérard Biou décore J-Claude Malaurie son successeur

 

Gérard Biou décore J-Claude Malaurie, son successeur.

 

Rappelons, tout d'abord, l'objet de La médaille d’honneur régionale, départementale et communale. Cette décoration civile française, créée par le décret du 22 juillet 1987, récompense les services honorables de longue durée, accomplis au service régional, départemental ou communal.

 

À Saint-Pardoux, les élections municipales, depuis des lustres, sont consensuelles et l'appareil municipal, gardien de cette entité en lisière de Bessède, s'appuie sur l'harmonie  de ses mandants. Les renouvellements, bien sûr, apportent des têtes nouvelles dans une assemblée communale où prévaut l'intérêt général.

C'est Jean-Claude Malaurie, le "nouveau" maire, qui, comme il se doit, fut le maître de cérémonie de la remise des médailles de ce dimanche 15 mai.

Il commença par décerner la médaille d'argent, 25 ans de mandat, à Élizabeth  Gaubert, Cécile Salazar et Francis Bouscaillou. Il poursuivit avec la médaille vermeil. Celle-ci échut à Yves Mathet et à Gérard Biou qui comptent 30 ans -et plus- au service de leurs concitoyens. Après ces décorations, Gérard Biou, premier maire-adjoint qui fut maire pendant cinq mandatures, reprit la main pour remettre à Jean-Claude Malaurie, son successeur, la médaille d'or qui peut être décernée après 35 ans de participation citoyenne dans l'appareil municipal. Jean-Claude en compte 45, puisque sa première élection remonte à mars 1977. Il fut élu dans l'hendécagone mu par André Delcoustal.

Jean-Claude a gravi tous les échelons, conseiller municipal, maire-adjoint et enfin maire. Gérard prit l'écharpe tricolore au gland d'or après les élections municipales du 22 mars 1989. 

 

Le moment de la décoration de Gérard fut plus qu'émouvant pour Jean-Claude qui l'a chaleureusement remercié pour son travail. L'émotion fut aussi partagée quand Gérard médailla son successeur. Plusieurs Saints-Parduciens ont été invités à cette touchante cérémonie dont Roger Veyrière qui a siégé pendant bien des décennies dans l'assemblée communale.

 

Pierre-Bernard Fabre

 

Un quart de siècle de mandature

 

 

Élisabeth Gaubert

 

Élizabeth Gaubert reçoit la médaille d'argent.

 

 

Cécile Salazar

 

Cécile Salazar également...

 

 

Francis Bouscaillou

 

... tout comme Francis Bouscaillou

 

 

Le vermeil échoit à

 

Yves Mathet

 

Yves Mathet, maire-adjoint

 

 

Gérard Biou

 

Gérard Biou, maire de 1989 à 2020

 

 

 

IMG_2780

 

Les invités.

 

IMG_2811

 

Une pensée pour les Saints-Parduciens, victimes des terribles et insurmontables erreurs de l'histoire.

 

 

IMG_2816

 

Roger Veyrière, une figure du Bournat.

 

 

Photos © Pierre-Bernard Fabre

 

 

________________________________

 

Demain : revenons plus de 4 siècles en arrière avec Anne-Marie Cocula. Elle a su suivre le passé de Montaigne, une de nos prestigieuses références, qui nous laisse bien plus que ses Essais. 

 

 

 

 



16/05/2022
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 282 autres membres