Terre de l'homme

Terre de l'homme

Une voix s'est tue - Plaidoyer pour la renaissance de Terres de Nauze

 

Il était une fois, en pays de Bessède, un blog. Il s'appelait Terres de Nauze : blog personnel sur un plan formel, collectif dans sa pratique, il fonctionnait à la satisfaction de tous ses membres.

Ce blog n'est plus. Ce n'est pas anodin.

En l'espace de quelques jours, des polémiques ont eu raison de cet outil remarquable, vitrine d'un petit territoire faisant la part belle à la solidarité et à la protection de la nature, créateur de liens sociaux encore plus indispensables en période de crise sanitaire.

Les membres du blog trouveront-ils ailleurs un substitut ? 

Quelles que soient les qualités de la presse, celle-ci par son manque de place pour répondre à toutes les sollicitations individuelles et limitée par sa ligne éditoriale ne pourra remplacer cet espace de liberté qu'apportait Terres de Nauze.

Sans doute eut-il fallu la présence d'un modérateur et favoriser la rubrique Forum pour les sujets sensibles. 

Pour autant faut-il se résigner et se contenter de regretter le temps où nous étions ensemble ?

A sa façon, Anna de Noailles écrivait avec nostalgie :"Nous n'aurons plus jamais notre âme de ce soir".

 

Je remercie Pierre Fabre et son équipe pour le travail accompli avec l'espoir que le flambeau sera repris.

Pour ma part, en attendant, je suis prêt à garder le contact avec celles et ceux qui continuent à porter un intérêt soutenu à tout ce qui se passe en ce pays de Bessède et au-delà et à échanger nos points de vue par l'intermédiaire de ce nouveau blog "Terre de l'homme".

 

Cordialement

Pierre Merlhiot 

 

merlhiotpierre351@gmail.com

 

 



12/10/2020
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 199 autres membres